Sunday , November 17 2019
Home / belgium / Trop sucrés, trop gras: voici les pires gâteaux des supermarchés selon 60 millions de consommateurs

Trop sucrés, trop gras: voici les pires gâteaux des supermarchés selon 60 millions de consommateurs



Trop sucré, trop gras, trop calorique … Pour ces biscuits les calculs ne sont pas bons. Dans son dernier numéro d'octobre a few ce jeudi, 60 millions de consommateurs passe au crible plusieurs goûters vendus dans les supermarchés.

Les tests ont été menés par le center d'essai comparatif du magazine sur 36 références: des biscuits au chocolat, des moelleux, des gâteaux aux fruits et des biscuits secs. "Chaque biscuit a subi une série d'analyses pour déterminer la valeur calorique (pour 100 grammes de produit), le profil et les quantités d'acides gras, les teneurs en glucides et sucres, fibers, sel ”peut-on lire dans le magazine.

Surprise, le pire goûter au chocolat est un produit bio. Il s'agit des "fines gaufrettes au chocolat bio" de la marque Léa nature jardin bio. Le goûter n'obtient que 6.5 / 20 à cause de la présence d'acrylamide, un composant "qui se forme naturellement lors de la cuisson des aliments au cours d'un ensemble de réactions chimiques" et qui présente selon la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudulents un risque pour la santé.

Les "Pim's orange" de chez Lu ne décrochent quant à eux que 9,5/20. Là non plus ça ne va pas: la teneur et la qualité de la matière grasse ainsi que le taux de sucres ou de fibers sont épinglés.

Le "Napolitain l'original", toujours de chez Lu, est lui le mauvais élève des moelleux au chocolat avec une note de 9,5 / 20. Il s'agit là encore d'un problème de teneur en fibers.

Ce n'est pas mieux pour le "palmier au beurre" de la marque Saint-Michel qui affiche lui aussi une note de 9,5 / 20. Ici le voyant passe au rouge: trop de gras, de fibers et des composés néoformés selon 60 millions de consommateurs.

Le résultat de l'enquête est clair: "Aucun biscuit de notre essai n'est assez bon d'un point de vue nutritionnel pour être consommé régulièrement", analyze le magazine. Sur les 35 produits passés au crible, 31 ont obtenu la lettre E sur le baromètre du Nutri-score et la couleur rouge, soit la plus mauvaise note.


Source link