Monday , February 24 2020
Home / senegal / Monaco enfonce l'OM, ​​Nantes pète un record / Coupe de la Ligue / 16es / SOFOOT.com

Monaco enfonce l'OM, ​​Nantes pète un record / Coupe de la Ligue / 16es / SOFOOT.com



Dans le choc de la soirée, Monaco a tranquillement disposé d'un OM sans idées (2-1), pendant que Nantes explosait le Paris FC et battait le record de la plus large victoire dans l'histoire de la Ligue ( 8-0). Une compétition toujours prize a minimum au sérieux par les clubs de Ligue 1: Toulouse, Reims et Montpellier ont fait respecter la hiérarchie. Dans les autres rencontres du soir, Amiens a fait plier Angers (3-2) and Brest a attendu la séance de tirs au but pour en finir avec Metz (1-1).

Monaco 2-1 Marseille

Buts: Augustin (25e) et Aguilar (40e) pour l'ASM // Lecomte CSC (78e) pour l'OM

Après la déroute à Paris, une réaction marseillaise était attendance à Monaco. Surtout qu'André Villas-Boas avait répété que l'OM devait avant tout être performant face à of the concurrents directs, the équipes qui jouent dans la même cour. Raté, l'ASM parvient à profiter des failles de la défense phocéenne pour planter, même sans son duo magique en attaque. Sur un center d'Aguilar, Augustin prend le temps de contrôler au milieu d'une charnière endormie et transperce les filets de Mandanda (1-0, 25e). Puis, les rôles s'inversent: l'ancien attaquant parisien décoche une frappe lointaine, le gardien marseillais repousse dans les pieds d 'aguilar, qui marque tranquillement dans le but vide (2-0, 40e). Le résultat d'une vraie maîtrise monégasque depuis l'entrée de Golovin à la place d'un Fàbregas touché au quart d'hay de jeu. Malgré les cartouches (Rongier, Radjonjic) lancées par AVB après la pause, Marseille peine à réagir, même si Payet pousse Lecomte à la cagade (2-1, 78e) pour espérer un nouveau scénario dingo à louis-II. En vain, l'OM laisse le ticket pour les huitièmes à Monaco. Avant les réceptions de Lille et Lyon, Marseilles se met la pression.

Amiens 3-2 Angers

But: Otero (47e), Cornette (49e), Blin (90e+5) pour les Amiénois // Bahoken (44e) et Kanga (83e) pour le SCO

Qui a dit que la Coupe de la Ligue ne procurait pas d'émotions? Sûrement pas Amiens, qui a pu exploser au terme un match fou, remitté à la toute dernière seconde sur un coup de cabon de Blin. Avant cela, les hommes d 'Elsner avaient répondu à l'ouverture du score d' Angers par Bahoken avant la pause par des réalisations d'Otero et Akolo return from the vestiaires, puis Kanga avait égalisé dans les dix dernières minutes. La décision aux tirs au but? Raté, le milieu de terrain amiénois a renvoyé tout le monde chez soi grâce à son but, et Amiens peut déjà rêver d'un destin à la Strasbourg. Sans s'enflammer, bien sûr.

Metz 1-1 Brest (3 TAB 4)

Buts: I. Niané (23e) pour les Grenats // Cardona (57e) pour les Brestois

La statistique était suffisamment pour pour pessimiste en Brittany: sur les quinze dernières saisons, Brest a seulement remitté quatre match en Coupe de la Ligue. Autant dire que les Finistériens connaissent les sensations d'une élimination dès leur entrée en lice. Sauf qu'à Metz, la bande à Dall'Oglio a surfé sur sa vague positive en se qualifiant aprés une séance de tirs au but. Dans le temps réglementaire, Cardona avait répondu à Niané pour mettre les deux équipes à égalité, et surtout récompenser des visiteurs entreprenants en Moselle. Elle est la, la nouvelle hype du football français.

Nantes 8-0 Paris FC

Buts: Simon (22e, 35e, 43e), Youan (30e), Blas (36e, 62e), Louza (47e) and Abeid (83e) pour les Canaris

Pour le spectacle (ou le ridicule), il fallait être à la Beaujoire. Il faut dire que Mécha Baždarević, l'entraîneur du Paris FC, lanterne rouge de Ligue 2, avait prévenu: la priorityité, c'est le championnat. Résultat, les Nantais envoient valdinguer cette équipe remaniée, claquant une manita en un petite vingtaine de minutes en première période. Un triplé du détonnant Simon (22e, 35e, 43e), premier pion chez les professionnels du jeune youan (30e) et une sucrerie de Blas (36e), voilà le club francilien au fond du trou. Sue que le calvaire du PFC n'est pas termé, Louza enfilant lui also the costume du buteur au retour des vestiaires (47e) et Blas s'offrant un doublé sur une novelle frappe contrée (62e). Un en pour une défense apathique et une soirée cauchemardesque pour Demarconnay, de retour comme titulaire dans les bois parisiens après quatre matchs sur le banc. Pourney arranger, Abdeljelil manque un penalty, et nantes marque un but supplémentaire (Abeid) pour enfoncer le clou et battre le record de la plus large victoire en coupe de la Ligue (8-0). Christian Gourcuff voulait que son équipe retrouve la confiance? C'est fait.

Montpellier 3-2 Nancy

Buts: Mollet (13e), Delort (22e) et Chotard (76e) pour la Paillade // Vagner (60e) et Lybohy (89e) pour l'ASNL

Mission accomplie pour Montpellier. Michel The Zakarian avait posé trois objectifs pour cette rencontre en milieu de semaine: thunder du temps de jeu à quelques remplaçants, permettre à Savanier d'enchaîner pour retrouver du rythme, et bien sûr the qualifier pour le prochain tour. Le plus dur est fait après vingt minutes de jeu, Mollet déposant un coup franc en lucarne (13e) et Delort profitant d'une offrande du beau Téji (et d'une glissade de l'ancien El-Kaoutari) pour doubler la mise (22e). Parfait pour retrouver la confiance et mettre en lumiere la jeunesse: Chotard inscrit son premier but chez les grands (76e). Un succès logique pour les Héraultais, malgré les réalisations de Vagner and Lybohy pour un Nancy persévérant. Au suivant!

Niort 1-2 Toulouse

Buts: I. Sissoko (11e sp. pour les Chamois // Gradel (52e) and Sanogo (81e) pour le TFC

Toulouse aime décidément se complique la vie. Dans un début de rencontre maîtrisé, Le TFC is fait surprendre sur la première percée niortaise, Diarra haunted by the Duchess la surface and Sissoko transformant le penalty dans la foulée. Pas un problème pour les hommes de Kombouaré, qui attendent le deuxième acte pour renverser leur adversaire grâce à l'inévitable capitaine Gradel et le grand Sanogo. Un succès timide, mais suffisant pour que l'aventure se poursuive.

Reims 2-1 Bourg-en-Bresse

Buts: Kutesa (14e) and Doumbia (36e) pour les Rémois // Ndicka Matam (74e) pour Bourg-Péronnas

Pas d'exploit pour le Petit Poucet. Bourg-en-Bresse, the national capital of the nation of the compétition, n'a pas fait durer le plaisir en Champagne. Plutôt concentré sur son objectif de remontée au deuxux pour conserver son statut professionnel, les visiteurs laissent Reims se rassurer dans le premier acte grâce à des pions signés Kutesa et doumbia, bien aidé par une déviation de Perradin. Et al but de l'espoir de l'ancien Lyonnais Ndicka Matam à un quart d'homme du terme ne changera rien au résultat final. Bien placé en championnat, Reims se réconcilie avec les coupes et file en huitièmes.

  • Résultats et classement de la Coupe de la Ligue

    Par Clément Gavard


  • Source link